150 years


Let it burn
like they let us
make us die

From my great-great-great-great-grandmothers and fathers
in the cotton fields of the south
to my father in the Rodney King riots
not long ago –
What has changed, I ask you?

Slavery has been abolished —
But the mindset —
This is the apartheid nation

Bring it down and burn it,
hang it by the rope
as they did and do with us,
still shooting rounds and rounds

The system of oppression
racism
injustice

There is only so much that can be taken
day by day by day by year by year by year by decade by decade by decade

And the grief erupts
And the grief erupts and turns into anger into rage
fueled by pain
about
oppression
racism
injustice

Where do we stand, where do we march?
refusing opportunistic lawlessness, hate and crime
but breaking what was built on the back of the slaves –us

Until the closed eyes see
and the deaf ears hear
the fear and the boiling deep inside
the strength and the beauty and the hope
that has not been quelched despite

oppression
racism
injustice

One Nation under God
indivisible,with Liberty and Justicefor All

–We are still waiting,155 years later.

violet sur fond jaune


soit bleu
soit rose
mais pas les deux
ou aucun

bleu et rose
fait violet
sur fond jaune
comme le soleil brillant

non à coups de scalpel
non par des mains pleines de sang
mais parfaits
uniques dés le départ

vous auriez dû me laisser intact
je me fiche de votre échelle de normalité
sur 0 à 6
je suis un 10

comme 10 sur 10
parfait*e sans vos normes
sans hormones à 13 ans
sans bloqueurs plus tard

je suis bleu et rose,
violet sur fond jaune
vous avez volé mes couilles, une hernie!
mais la cou-rage de vivre me reste

Les genres


En moi
les genres
se mêlent
et s’entre-mêlent
jusqu’à
ne plus exister du tout

En moi
certains jours
un genre
prend le dessus
me rendant méconnaissable
dans le miroir
de mes yeux
– déchirement

Le désir
de tout ré-arranger
l’instant d’euphorie
au lieu de la dissonance
de la distance
entre la vision
et le ressenti

En moi
sans doute
les genres se mêlent
se mélangent
se font absent
Blotti*e contre son corps
je ne suis que Moi
je ne suis que Être
En moi
est unité
sans dysphorie

En moi
se mélangent
les amours.

לכל איש יש שם


לכל איש יש שם
chaque personne a un nom
chaque personne avait un nom
chaque personne aura un nom
et pour chaque personne ne pas née il y aurait eu un nom

les six millions ne seront pas oubliés
pas un seul d’entre eux
pas le plus petit des enfants,
tendant ses mains vers imma
amenés vers la mort
pour se réveiller dans le cœur de D.ieu

לכל איש יש שם
chaque personne a un nom
chaque personne avait un nom
chaque personne aura un nom
et pour chaque personne ne pas née il y aurait eu un nom

Debout le long des lignes de chemin de fer
marchant entre les wagons remplis de bétail humain
n’étant plus des humains,
dégradés en numéros et réduits en silence
mais même les pierres hurlaient

לכל איש יש שם
chaque personne a un nom
chaque personne avait un nom
chaque personne aura un nom
et pour chaque personne ne pas née il y aurait eu un nom

froids et affamés
transpirants et malades
trébuchant en avant, amenés vers la mort
trébuchant en avant, survivant
faisant des téfillin de morceaux de papier

לכל איש יש שם
chaque personne a un nom
chaque personne avait un nom
chaque personne aura un nom
et pour chaque personne ne pas née il y aurait eu un nom

Oh D.ieu plein de compassion
accorde le repos parfait
et ta présence

לכל איש יש שם
chaque personne a un nom
chaque personne avait un nom
chaque personne aura un nom
et pour chaque personne ne pas née il y aurait eu un nom

Oh D.ieu très haut, plein de compassion
– et tout bas
sois un arbri pour l’âme de mon bien-aimé ayant disparu à jamais

לכל איש יש שם
chaque personne a un nom
chaque personne avait un nom
chaque personne aura un nom
et pour chaque personne ne pas née il y aurait eu un nom

Oh D.ieu plein de compassion,
le plus vrai des juges,
protégé-les sous tes ailes
puissent leur mémoire
inpirer ma vie
chaque jour.

לכל איש יש שם


לכל איש יש שם
each person has a name
each person had a name
each person will have a name
and for each person not born there would have been a name

the six million will not be forgotten
not one of them
not the smallest child,
reaching with little hands towards imma
being lead away to death
to awaken again in the heart of G-d

לכל איש יש שם
each person has a name
each person had a name
each person will have a name
and for each person not born
there would have been a name

standing next to railroad tracks
walking amidst wagon loads of cattle-like humans
humans not anymore,
degraded to numbers and reduced to silence
but even the stones would cry out

לכל איש יש שם
each person has a name
each person had a name
each person will have a name
and for each person not born
there would have been a name

freezing and hungering
sweating and sick
stumbling forward, lead away to death
stumbling forward, surviving
making tefillin from scraps of paper

לכל איש יש שם
each person has a name
each person had a name
each person will have a name
and for each person not born
there would have been a name

oh God full of compassion
grant perfect rest
and thy presence

לכל איש יש שם
each person has a name
each person had a name
each person will have a name
and for each person not born
there would have been a name

oh God most merciful on high
– and below
be a shelter to the soul
of my beloved who has gone

לכל איש יש שם
each person has a name
each person had a name
each person will have a name
and for each person not born
there would have been a name

oh God full of compassion,
truest of judges,
shelter them under your wings
may their memories
inspire my living
each day.